lundi 25 novembre 2013

J'ai la tête comme un seau


Donc, j'allais sagement travailler lundi passé quand tout à coup, malgré la brume qui en plus de faire partie du paysage avait également pris possession de mon cerveau, 
(Comme souvent le matin je te dirais...)
mon oeil alerte en toutes circonstances est happé par un sac à l'épaule d'une jeune fille.

N'écoutant que mon courage, je me mets a presser le pas afin d'arriver juste derrière elle pour pouvoir tranquillement observer l'objet du délit.

C'était un sac seau en grosse toile de coton beige avec un fond en cuir.
Génial de simplicité et une taille parfaite.

Après avoir observé tout à loisir la chose, j'ai fait genre "Pardon je suis pressée, je te passe devant là, parce que moi, je n'ai pas le temps de flâner..."

Quelques jours plus tard à mon atelier grand moment de solitude quand je me rends compte que la chute de cuir que je croyais énorme était en fait minuscule et que je ne me souvenais plus de la formule du périmètre du cercle.

La honte!

J'ai du appeler mon cher et tendre qui à mon grand soulagement avait oublié tout ça également et à du regarder sur internet.

Dans la famille Incultes je demande le père et la mère, merci.

Impossible de terminer la journée sans ce sac et donc d'attendre d'aller chez le marchand de cuir.
J'ai donc renforcé ce coton déjà assez rigide qui m'avait servi  et vogue la galère.





Et ben tu sais quoi?
Il ne me quitte pas. Contenance parfaite et en plus je peux frimer en société avec la formule du périmètre du cercle!!!

Allez, bon début de semaine!

2 commentaires:

  1. Superbe ! Je parle de la formule du périmètre d'un cercle bien sur...

    RépondreSupprimer
  2. Oh, c'est très chouette!
    (et vive nous, les Incultes de la formule du périmètre d'un cercle et autres trucs dont l'utilité nous a été jurée durant les années collèges...)

    RépondreSupprimer