lundi 26 mai 2014

La vengeance est un plat qui se mange froid...


Ce matin Gershwin m'a dit de ne pas l'attendre pour le repas, elle compte aller au marché de la Place Van Meenen boire des coups avec ma soeur au El Camion.

Et de rajouter que la dernière fois elle y a croisé Jérémie Renier et que cette fois-ci elle compte bien lui payer un coup.

Je ne vous dis pas ma tête...

Premier affront: Avec ma soeur que je n'ai pas vue depuis au moins deux jours...

Deuxième affront: El Camion, food truck trop sympa qui sert des vins délicieux et ou Pepito sévit à la cuisine de main de maître.

Troisième affront: Jérémie Renier, comment vous dire...

Tout ce que j'ai réussi à balbutier c'est: "Ho, c'est dommage, je comptais faire des pizzas maisons..."
Non, mais sans rire, des pizzas maisons.
Tu m'étonnes que ça ne lui a fait ni chaud, ni froid...





En plus de ça, elle a rajouté qu'elle mettait la dernière petite blouse tombée de ma machine et mes sleepers leopard parce que de toute façon tu ne rentres plus dedans hein avec ta rétention d'eau...









Ce qu'elle ne sait pas c'est que j'ai regardé la météo et qu'il va certainement pleuvoir en fin de journée!!!!

Et toc.



La blouse est disponible sur la boutique ici.

Bon début de semaine tout le monde!!!




2 commentaires:

  1. Moi je crois que Guershwin est une ingrate... qui raconte des bobards rien que pour énerver son monde. Enfin j'dis ça...

    RépondreSupprimer
  2. Loool!!!
    Je ne comprends pas comment Gerswhin peut snober des pizzas maison pour aller faire les yeux doux à Jérémie Renier, franchement! Je ne comprends pas!
    *Soupir*! Au moins, elle sera extrêmement bien habillée pour y aller...

    RépondreSupprimer