samedi 5 décembre 2015

Le cas du sapin


Pour la première fois de ma vie, j'ai acheté un sapin de Noël!!!
(Olé!)

Oui, mon fils a 7 ans et n'a jamais eu de sapin de Noël à la maison, je sais c'est mal.
Mais dans le fond je crois que jusqu'à maintenant il s'en foutait et moi un peu aussi d'ailleurs, du moins c'est ce que je croyais.

En général on fêtait Noël chez ma maman qui se chargeait du sapin et faisait ça magnifiquement avec toutes ses décorations accumulées et chéries au fil des années et qu'on adorait voir ressortir de la cave une fois par an.
Et puis Noël chez nous, c'était génial, pas de buche, pas de dinde, ni de marrons, ni de repas interminable ou tu n'as déjà plus faim après l'entrée.
Ma mère qui ne fait rien comme tout le monde 
(et qui accessoirement était en charge seule de 4 enfants et avait décidé de se simplifier la vie, tu m'étonnes!!!!)
avait décrété qu'on avait qu'à manger ce qu'on aimait c'est à dire du saumon fumé, une bonne soupe et éventuellement du foie gras bien qu'elle n'aime pas ça et puis c'est tout.
Je me demande même si il n'y a pas eu un Noël ou on a eu de la pizza.

Et puis des cadeaux comme s'il en pleuvait au pied de ce magnifique sapin qu'au fil des ans elle décorait seule parce que mes soeurs, mon frère et moi n'en avions que foutre et avions certainement mieux, voir plus important à faire.
(#enfantsingrats)

Bref, Noël chez ma mère c'était la fête, on mettait Tino Rossi pour rire et Dalida pour danser, on avait trop chaud parce que elle nous savait frileuses mes soeurs et moi et augmentait le chauffage ce jour là pour nous.

Et puis qui voulait était toujours le bienvenu donc il n'était pas rare que les copains débarquent après leur réveillon morose pour venir danser et rire à la maison.

Cette année, Noël c'est chez moi.
(Je ne te raconte même pas la pression, je suis au bout du scotch!)
Au début, j'ai dis ok, cool, pas de problème comme si je devais organiser un millième brunch familial, je suis rodée à l'exercice, ça je le fais finger in the noze.

Et puis tout à coup c'est monté avec cette histoire de p**** de sapin.
"Ah, mais oui, mais non, mais alors ça veut dire qu'il faut un sapin pour mettre les cadeaux en dessous et alors ça veut aussi dire qu'il faut des décorations de Noël, mais ça veut aussi dire que mon chat et ma fille vont se liguer pour casser toutes les boules mises à leur hauteur, mais alors peut être que je pourrais faire un sapin suspendu (mais oui, bien sur...) et un sapin ça perd ses aiguilles et je vis déjà un calvaire avec Nino qui me ramène la moitié du sable de la cour de récré tous les jours à la maison pour en plus me coltiner le ramassage d'aiguilles et en plus ou est ce que je vais le mettre????"

Donc, à ce stade tu pourras remarquer que je suis capable de me faire une jaunisse pour un petit arbre décoré de 3 boules et demi... 
Normal.

Donc, aujourd'hui bloquée avec Lucifer qui n'était (une fois n'est pas coutume) pas à la crèche, et n'écoutant que mon courage, je suis allée acheter un sapin et des décorations de Noël.

Et bien tu sais quoi, le sapin prend la moitié de mon salon, et j'ai acheté des décorations qui feraient pâlir de jalousie Rihanna version "shine bright like a diamond" 
(donc d'un gout exquis faut il le préciser)
mais ça m'a libérée d'un poids.

Celui d'avoir peur de ne pas être à la hauteur, la crainte de ne pas prendre la relève comme il se doit, celle de ne pas être une mère aussi bien que la mienne pour mes enfants et patati et patata...

Et tout à coup, avec mon sapin, je me suis sentie à ma place.
C'est con hein?





Et sinon pour en revenir à des considérations nettement moins métaphysiques, j'ai ressorti ce modèle de blouse plissée sur le côté dans la boutique mais en l'arrangeant un peu.
J'ai pris un lainage tout doux à petit chevrons, je lui ai fais col bateau et des manches longues et froncées.
Voilà.
J'espère qu'elle vous plaira.

Je vous laisse parce qu'il est une heure du matin et que demain je suis debout aux aurores pour aller voir Nino jouer au foot au diable vauvert.
J'ai bien tenté de dealé avec son père que je pensais bien que c'était à lui d'y aller cette fois...
"Ah, tu t'es déjà tapé les trois derniers match?
J'avais pas vu ça comme ça, mais si tu le dis..."





La blouse est disponible dans la boutique ici.

Pensez fort à moi demain matin, je ne serais qu'une pauvre chose transie de froid en train de gueuler sur le bord d'un terrain...

Bon weekend!

9 commentaires:

  1. 😂😂😂aaaah la jolie joie de Noel... Ici on a commencé les sapins avec Jeanne... Et les déco au départ n'étaient que faites maison... Car faut bien l'avouer ça coûte un pont...

    RépondreSupprimer
  2. Hahaha ! Je connais tout: Armand rentre de l'école avec tous le parc (feuilles, terre, sable, bouts de bois et cailloux) dans les chaussures / chaussettes / cartable / revers pantalon... C'est bien simple, je l'accueille avec l'aspi à la main, j'arrive pas à me détendre... Et j'angoisse du sapin avec Irène qui va tout enlever et le chien qui va au moins bouffer une guirlande (pas l'electriiiiique, pitié). Je retarde l'échéance... Sinon, très belle blouse ! Encore sous le charme... Anne

    RépondreSupprimer
  3. Ah Noël! Je t'envie un peu tes Noëls d'enfance sans façons. Les miens étaient trop chargés d'obligations et d'espérances jamais satisfaites. Après avoir détesté Noël pendant pas mal d'années j'ai fini par le prendre avec plus de détachement. Mais j'aime décorer le sapin immense chez mes parents, j'aime cuisiner un succulent repas pour 20 personnes, alors he le fais. Je comprend bien ton angoisse de reprendre le flambeau, et c'est pas con du tout d'acheter un sapin et des décos comme tout le monde. C'est juste humain. On peut le voir ce sapin Rihanna? Ça m'intrigue....
    Mon dieu cette blouse est une tuerie!
    Passe de bonnes fêtes!

    RépondreSupprimer
  4. Rho j'adore ce billet doux amer mais je suis déçue de ne pas voir le dit sapin!! Nous noël c'est à fond: j'ai décidé de vendre du rêve aux enfants ! Et je suis certaine que tu prendras très bien la relève ! Allez courage et haut les cœurs !

    RépondreSupprimer
  5. Mais il est où ce sapin!!!! avec un taser pareil, je veux voir " la bête"!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. J'aime toujours autant te lire. Ces bouts de toi que tu partages ils me parlent, ils me semblent être de rares authentiques moments de vie : quelque part entre le trop et le pas assez avec tout ce que cela implique de pression des autres, de soi à soi...
    Toutes mes pensées pour ce mois festif.

    RépondreSupprimer
  7. Mais il est où ton sapin pour lequel tu étais si inquiète ?je suis certaine qu'il est superbe
    quand à ce modèle ,sobre et élégant
    j'aime
    belles fêtes en famille

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour bonjour,
    Je profite de la nouvelle année pour laisser mon 1er commentaire, suivant tes créations depuis longtemps, même si elles n'engendrent que frustrations chez moi...
    Du coup, cela m'amène à une question métaphysique importante : penses-tu étendre ta gamme aux tailles plus grandes ? Parce que 42 c'est ma taille, mais trop étroite pour une blouse vue ma poitrine avenante ;)
    A moins que tu ne fasses exceptionnellement du sur-mesure...
    Meilleurs Voeux, tout plein de bonnes choses pour 2016.
    Edith (peacadilly@yahoo.fr)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,
    Elle est magnifique cette blouse, mais j'arrive un an après la bataille ;)
    Si un jour vous sortez le patron de ce modèle, je fonce ! Elle est vraiment divine et cache bien les petits bourrelets après 2 bébés :D
    Bonnes fêtes à vous... avec ou sans sapin cette année !

    RépondreSupprimer