mardi 2 mai 2017

Lilas




Bon, à vrai dire ayant commencé à rédiger cet article le 1er mai, je comptais appeler ce modèle Muguet.

Le jardin en est jonché en cette période et je pouvais en avoir des brassées pour fleurir mes photos.

Mais ça c'était sans compter sur l'entreprise plus que lucrative de Nino qui avait décidé de faire des bouquets à vendre dans le quartier.

Plus un brin de muguet ou presque mais un fils fier comme Artaban de sa petite entreprise et richissime de quelques euros immédiatement dépensés en bonbons.

Disons qu'en terme de panier percé, il a plutôt hérité de sa mère....
Du coup, il me restait du lilas, c'est beau aussi et puis ça sent délicieusement bon.


Voici donc Lilas, mon premier patron de chemise.

Alors, il faut savoir qu'en terme de chemise, je suis particulièrement pénible.
J'aime qu'elles soient légères et amples.
J'aime que le col même fermé ne m'étrangle pas même si en fait je ne boutonne jamais mes chemises jusqu'en haut.

La fille pas chiante...

Je retrousse systématiquement les manches, sinon je n'aime pas le rendu.
Si les manches sont un peu serrées une fois retroussées, c'est foutu.

Le col ne doit être ni trop grand, ni trop petit et tout simple.
Ni plongeant, ni arrondi ou alors un tout petit peu.

Et surtout, surtout je trouve que le troisième bouton ne s'ouvre jamais parfaitement au bon endroit et ça m'éneeeeeerve.

Bref, je me suis bien gardée de vous dire ou positionner votre troisième bouton, chacun voit midi à sa porte comme dirait mon paternel, je vous laisse le choix si vous êtes une fasciste du boutonnage de définir l'endroit qui vous convient le mieux.

Ah oui et aussi j'aime qu'elles soient longues pour pouvoir les rentrer dans mes pantalons et les faire blouser sans qu'un pan ne décide de se faire la malle vers l'extérieur.

Mais bon, ça c'est parce que je suis graaaaande et que ma foi on est pas si nombreuses vu les longueurs des manches et des chemises et blouses en général...






Donc des petites fronces sur les devants et au dos pour un peu d'ampleur.
Ici le tissu est une viscose.
J'ai agrémenté les empiècements et le col d'un passepoil doré mais rien ne vous y oblige.


Des poignets simples et sans fronces.




Le bas de la chemise est légèrement arrondi.







Et puis tant qu'on y est je l'ai décliné en robe.

Ici en coton un peu épais pour un côté vêtement de travail.

Tu sais la robe trop facile et hyper agréable à porter avec des sandales en été.
Celle qu'on met pour aller à la plage avec des tongs et notre maillot en dessous.
Celle qu'on met le soir sur une peau légèrement halée avec des créoles dorées et un peu de maquillage.

Bref, celle qui va bien quoi.





Et cerise sur le gâteau, ceinturée elle fait son petit effet.
Là tu lui ajoutes une jolie ceinture et des espadrilles compensées nouées aux chevilles et je te jure que tu vas entendre les cigales chanter.

Quel rapport entre les cigales et une robe?
Aucun, ne cherche pas.






Voilà, j'espère que vous aimerez Lilas et qu'il vous donnera envie comme moi de soleil.
Tous les détails sont là.
Et le pas à pas en images est ici.

Je vous embrasse fort.






2 commentaires:

  1. Lilas est un très joli modèle!!!J'aime beaucoup:)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je suis débutante en couture et je voulais savoir si vous pensez que ceci me serait accessible ?merci d'avance :-)

    RépondreSupprimer