dimanche 4 mars 2018

Premier chagrin d'amour


Vendredi, je vais chercher les enfants à l'école alors que la neige tombe à gros flocons.

Il faut savoir qu'à Bruxelles, dès que 2 pauvres flocons s'abattent sur la capitale, c'est la paralysie.
Tu peux être sure de faire 2km en minimum une heure, c'est l'enfer.

Donc, je presse les enfants pour rentrer dans la voiture, je cherche mentalement un itinéraire bis qui ne comporte ni grosses montées, ni grosses descentes et je serre les fesses en priant tous les saints possibles et imaginables qu'on arrive à la maison avant 21h si possible, merci.

Bon. 
Ca devait bien faire trois quart d'heure qu'on était dans la voiture et qu'on avait royalement fait 500m quand tout à coup, sans crier gare voilà que le Luçon se met à pleurer à chaudes larmes.

Disons que je n'étais pas vraiment en posture de me garer pour voir ce qu'il se passait, je lui demande ce qui ne va pas et entre deux sanglots étouffés je comprends qu'elle a demandé à Ellis si il voulait bien être son amoureux et qu'il lui a répondu non.

Elle était réellement triste, et j'ai trouvé ça tellement touchant.

Heureusement que son frère était là pour gérer la situation, comprenant que je n'était pas en mesure de lâcher mon volant, il a serré très fort sa soeur dans ses bras pour la consoler en lui disant qu'il comprenait, que c'était dur, mais que ça allait passer et tout et tout...

Bref, on a peut être mis des plombes à rentrer à la maison, mais vendredi soir sous la neige et dans les embouteillages, je me suis rendue compte que mes enfants grandissaient.



Bon, trêve de sentimentalisme, parlons plutôt mouchoir voulez-vous?
C'est de saison et il se fait que c'est aussi le petit nom de cette nouvelle blouse.

Un coton fin et doux comme de la soie ou presque et qui me rappelle les mouchoirs de mon grand père.

Je me suis dis que puisqu'on annonçait un petit redoux, on allait ressortir le décolleté.
Je ne sais pas vous mais pour ma part je n'ai rien contre le fait de lâcher mes Damart deux minutes, je les ai assez vus pour cette année, merci.

Donc, un décolleté boutonné à l'avant, des froufrous au col qui te donnerait presque un faux air de Scarlett O'Hara,
(je sais qu'avec cette tête de lapin ça peut ne pas sembler tout à fait évident, mais faites un effort d'imagination que diable!)
du passepoil qui brille et roule ma poule, en avant les gens, go Picasso, enfin vous voyez ce que je veux dire quoi...

(Go Picasso, je suis la reine de rime, avoue!)










Elle est à retrouver dans la boutique ici.

Allez, bon lundi les amis!!!

1 commentaire: