lundi 20 janvier 2020

Debbie



Il y a une ou deux semaines, l'envie furieuse et impérieuse de me coudre une jupe fendue noire m'a prise.
Ni une, ni deux, je me suis mise à patronner frénétiquement l'objet de mes désirs et après quelques petites modifications, elle était mienne et à mes yeux parfaite.
Je ne porte quasiment pas de jupes en hiver, et celle-ci coche toutes les cases.
Portée déjà plusieurs fois depuis qu'elle est tombée de ma machine, c'est bien simple, je l'adore.





Alors on est bien d'accord, prendre du noir en photo n'est pas particulièrement aisé, mais pour te donner une idée, elle a des poches italiennes, une braguette, une fente sur l'avant et une ceinture avec un joli détail au dos que vous verrez plus bas.
En noir, elle a été coupée dans une viscose lourde et pas trop fluide.



Et puis je l'ai faite en wax en pensant aux beaux jours.
A ce moment béni ou on ne sera plus obligés de porter des collant!!!
Alors on est clairement sur deux salles, deux ambiances, mais j'avais envie de vous la montrer dans deux styles différents.





Le petit détail du dos mais qui a son importance pour les tailles hautes.
Ca n'a l'air de rien comme ça mais ce petit "v" permet d'être beaucoup plus à l'aise au niveau de la taille.

Le patron est disponible du 34 au 48 dans la boutique.
Bonne journée.


jeudi 16 janvier 2020

Le mea culpa de la blogueuse en carton pâte



Je viens de me rendre compte que depuis le 19 octobre 2019, (C'est à dire il y a quelques temps déjà!) mon formulaire de contact ne marchait plus...
Pourquoi, ne me demande pas, l'internet à ses raisons que la raison ignore.
Je trouvais aussi que c'était étonnant cette absence de messages venant d'ici, mais je ne me suis pas plus inquiétée que ça et puis je me suis dis que j'allais quand même jeter un oeil et forcément j'ai oublié.

Tout ça pour dire que je me suis arraché les cheveux avec des codes HTML et autres trucs auxquels je ne comprends rien, le tout à grand renfort de vidéos Youtube et que le constat est sans appel: L'informatique et moi on est pas connectés.
Ce qui m'a pris une demi journée doit prendre grosso modo deux minutes à quelqu'un d'à peu près avisé.
C'est pathétique!

Néanmoins, j'ai vaincu et vous pouvez à nouveau me contacter via l'onglet "Contactez-moi".
Je tiens à m'excuser auprès de toutes les personnes qui sont restées avec des mails sans réponses, ce n'était vraiment pas intentionnel.
N'hésitez donc pas à me renvoyer votre demande quelle qu'elle soit, j'y répondrai avec plaisir.

Je vous souhaite un excellent week-end!

mercredi 8 janvier 2020

Commencer l'année avec toute la classe qui me caractérise...


Bon, d'abord je vais vous souhaiter la bonne année parce que je me connais, après je vais oublier.
Alors, qu'elle soit douce, folle, drôle, pleine de petits et grands projets, bref, je vous la souhaite cool!

Pour ma part, j'aimerai qu'elle soit placée sous un autre signe que la honte si c'était possible...
Je te raconte.

Il y a 15 jours on se rend compte qu'une copine de la classe de Luce a déménagé à 3 maisons de chez nous.
Ca, je ne te le cache pas, c'était la bonne nouvelle de fin d'année.
Parce que autant son frère a plein de copains dans la rue et ses alentours, autant Luce personne.

Donc le weekend dernier on décide d'inviter la petiote à la maison histoire de :

1. D'avoir la paix (parce que c'est bien connu, à deux ils s'amusent et tu ne les entends pas!)
2. Rencontrer un peu mieux les parents et tisser des liens histoire de se rendre des services à droite à gauche.
3. Ben parce que ça se fait...

On attendait la petite vers midi.

A 11h30, je me dis que je vais prendre un bain et m'habiller histoire de ne pas les accueillir en pyjama, ça aurait fait mauvais genre.
J'étais laaaaaarge!
Et puis ma foi, ce bain était bien agréable, et puis il a fallu se couper les ongles, faire un gommage, zoner sur Instagram et tout à coup sans que j'ai le temps de dire ouf il était midi.
Sauf que moi comme je te l'ai dis plus haut, j'étais laaaaaarge!
Je sors donc de mon bain certaine que j'avais encore 10 bonnes minutes devant moi.
Je vais dans ma chambre pour me parer de mes plus beaux atours, 
(Ah oui, pour remettre les choses dans leur contexte, ma chambre est au rez de chaussée et donne sur le jardin et pour rentrer chez nous, il faut passer par le jardin justement. Tu me vois venir, je le sens...)
j'ouvre donc les rideaux parce que on y voit goute et là, dans le plus simple appareil et avec pour seul étoffe une serviette nouée sur la tête, je tombe à peu près nez à nez avec l'enfant et sa mère.

Moi je dis et tu n'en disconviendras pas que pour une première rencontre, c'est classe!
Ca te pose directement des base claires, nettes et précises.

Mortifiée j'ai refermé les rideaux d'un coup sec en hurlant à Christophe que Célestine et sa maman étaient làààààààààààààààà et qu'il fallait aller leur ouvrir!!!!
J'ai mis 1 minutes à m'en remettre et 2 à sortir de la chambre habillée à l'as de pique
(en même temps au point ou j'en étais, ce n'étais pas bien grave)
pour platement m'excuser de cet accueil quelque peu dénudé.

Bon, ça n'a pas eu l'air de les choquer, la petite est restée et même que Luce a été invitée à son tour, mais pour parler vrai, je m'en serai bien passé!!!
Donc 2020 tu seras mignonne, mais plus jamais ça.
Merci.


Et puis sinon, voilà la première cousette de l'année.
Vous aviez été plusieurs à aimer cette version du patron Aramis et à me la réclamer.
Le motif est légèrement différent, mais je l'aime tout autant.
Et puis bon, la double gaze c'est la vie.
Celles qui savent, savent.








Elle est donc à retrouver à la confection ici.
J'espère qu'elle vous plaira!
Je vous embrasse.




mardi 17 décembre 2019

Aramis (le patron)


Aramis, voilà à mon sens le chemisier facile mais avec lequel on peut beaucoup s'amuser.
Dans cette première version tout comme ici d'ailleurs j'ai bordé les mancherons et les poignets d'un galon doré.
C'est une des nombreuses possibilités, mais vous pouvez mettre du passepoil, de la dentelle, un ruban, du croquet ou même rien du tout, ça marche aussi.
Je trouve que ça confère au modèle un petit plus couture qui fait son petit effet.






Et puis sinon, il y a la version sans fioritures, toute simple mais qui saura être sublimée en fonction du tissu que vous lui choisirez.
Ici il s'agit d'une double gaze avec des détails dorés mais je la verrai bien comme ici dans une jolie viscose imprimée, une popeline à carreaux ou encore un Liberty.
Du moment que le tissu n'est pas trop épais, tout fonctionne avec ce modèle.





Et puis ces jolies manches bouffantes dans le bas lui confèrent un petit je ne sais quoi de romantique et désuet à la fois que j'aime beaucoup.

En ce qui concerne les grandes tailles, j'ai tenu compte de vos remarques et à partir du 46, les manches ont été élargies de 4cm. J'ai également revu les encolures pour qu'elles soient plus larges.
J'espère que ça vous plaira, mais n'hésitez pas à me contacter si vous avez des remarques à faire, je suis toujours preneuse.
Le patron dans sa version 2 n'a vraiment rien de compliqué et je dirais qu'en terme de niveau on est entre un débutant et un intermédiaire.
Pour le modèle 1 ça se corse un peu plus donc niveau intermédiaire.



Aramis est disponible dans la boutique ici et le pas à pas est là.
J'espère qu'il vous plaira et j'en profite pour vous souhaiter de merveilleuses fêtes de fin d'année.
Je vous embrasse!




vendredi 6 décembre 2019

Décembre


Je te fais un rapide topo.
En décembre, Nino est né le 4, Saint Nicolas débarque le 6 et le grand barbu le 24.
J'ai bien essayé de dire à Nino de faire comme si il était né en avril, mais ça n'a pas eu l'air de l'intéresser.
Du coups, faut quand même avoir deux trois idées pour contenter l'héritier.
Sans parler des gens qui t'appèlent pour savoir ce qu'il voudrait comme cadeau!
Bon, ceux-là c'est vite fait, je leur dit de passer leur chemin et de se débrouiller, je ne sais même pas encore ce que moi je pourrai lui offrir.

Alors, à l'heure ou j'écris, l'anniversaire et Saint Nicolas c'est fait.
On a tout donné!
Par contre j'espère avoir deux trois fulgurances qui vont me traverser l'esprit pour Noël parce que là franchement, je sèche!
Si vous avez des idées de génie pour un garçon de 11 ans, partagez plutôt deux fois qu'une, je vous en serai très reconnaissante.





Et puis sinon, entre deux magasins de jouets j'ai quand même encore un peu le temps de coudre.
J'avais cette viscose démente depuis quelques mois sans réussir à me décider quel sort lui réserver.
Ca a été une évidence quand j'ai trouvé ce ruban jour échelle échelle en coton noir.
Cette blouse, je l'adore.
Elle est très facile à associer et le tissu est d'une douceur incroyable!
Et puis elle m'a valu beaucoup de compliments la première fois que je l'ai portée et ça en général c'est bon signe.


 

Elle est disponible à la confection ici.
Il va de soi que si vous voulez une modification quelconque c'est tout à fait possible.
Il suffit de m'envoyer un petit mail via le formulaire de contact.



Bon week-end!

vendredi 29 novembre 2019

Les dentelles de mamie



Il y a des années j'ai acheté ces dentelles à une petite mamie.
Je les ai gardées comme beaucoup de choses d'ailleurs tels des trésors en attendant de leur trouver le projet adapté et qui les mettrait en valeur.
J'ouvrais leur boite de temps en temps pour voir si une idée fulgurante allait jaillir et puis je la refermais en me disant que leur heure n'était pas encore arrivée.

Tu me diras que ce n'est pas trop de saison le blanc et et la dentelle, et que le printemps aurait peut être été plus judicieux, mais les pauvres, elles attendent sagement depuis tellement longtemps et je suis tellement contente du résultat qu'il fallait que je le partage.



Vous aurez peut être reconnu la forme de la blouse Suzy que vous aviez tant aimée et qui elle aussi était un mix d'ancien et de nouveau.
A croire qu'il y a quelque chose de nostalgique avec cette blouse...




Voilà, Suzy version dentelle est donc disponible à la confection.
Printemps ou hivers, j'espère qu'elle vous plaira.
J'ai basculé la boutique des vêtements ici, c'est plus simple je trouve.
Je vous embrasse et vous souhaite un bon weekend!


jeudi 21 novembre 2019

Il faut que ça brille!


On est bien d'accord, dehors il fait un froid de gueux, et novembre et son lot de jours plus courts les uns que les autres est déjà bien entamé.
Donc, à part se suicider à la raclette, l'autre potentielle alternative pourrait bien être la paillette.
Qui tu le noteras n'est absolument pas incompatible avec la raclette.
Que du contraire!







Je suis tombée sur ce sweat en coton marine et paillettes l'autre jour et ma foi, après m'avoir fait les yeux doux deux secondes, je l'avais embarqué.
Un petit tour chez mon fournisseur de bord côte plus tard, j'avais trouvé le mariage parfait.

J'ai longuement hésité à refaire le sweat Boutis dans cette matière et puis non, j'avais envie de tester un truc.

Vous vous rappelez de la blouse Tangerine sortie cet été?
Depuis le début je me dis qu'elle doit être pas mal aussi en sweat.
J'ai donc fait quelques modifications afin d'ajuster tout ça et je suis ma foi très contente du résultat.
Pour les couturières qui voudraient tenter ce modèle, j'explique les modifications apportées dans une storie que je mettrai à la une sur mon compte Instagram.

Et puis pour celles qui ne cousent pas mais qui veulent mettre de la paillette dans leur mois de novembre, le sweat est disponible à la confection et tous les détails sont ici.



Je vous souhaite un excellent weekend et je vous embrasse!