jeudi 18 juillet 2019

Les vacances... Pfffffff!


Donc laisse moi t'expliquer ce titre énigmatique.
Je déteste les vacances!
Oui, oui, petit Colibri, tu as bien lu.
Alors restons calmes, ce n'est pas que je déteste les vacances en tant que tel, je déteste les pré vacances et toutes les choses affairantes.
Ca m'angoisse à un point que tu ne peux même pas imaginer.
C'est bien simple, si Christophe n'était pas là 
(Lui les vacances comme toute personne pleine de bon sens, ben, il aime bien!)
on ne partirait jamais de la maison sauf peut être pour un week-end, à la rigueur.

Non parce que justement à deux semaines des vacances j'ai tout à coup plein d'idées de nouveaux modèles, que je n'aurais bien entendu pas le temps de coudre et qui passeront aux oubliettes une fois le retour arrivé.
Et alors le pire truc que je me suis infligé cette année,
(Dans un moment où je devais avoir un peu trop forcé sur le rosé:))
c'est de mettre la maison en location sur Airbnb.
La conne!!!!
Je me bafferais.
Sur un malentendu je me suis dis qu'on était pas contre une petite rentrée d'argent en plus et que bon, on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut peut être intéresser quelqu'un...
J'ai mis des dates très limitées genre tu viens pour une semaine minimum, pour deux c'est encore mieux avec des ristournes et tout et tout.
Bref, ronde comme une queue de pelle que je devais être, j'étais au taquet!
Et bien du coup, tu le croiras ou pas, il y a des gens qui ont voulu venir chez moi.
Et le pire....
Je te le donne en mille, j'ai dit OUI!!!!!!!

C'est là que les romains s'empoignèrent.
Il a fallu tout organiser parce que ma soeur qui est ma voisine
(nos jardins communiquent)
avait aussi loué sa maison sur Airbnb et avait demandé à un pote de mon frère
(Tu suis toujours????)
si il ne voulait pas venir habiter chez elle pendant qu'elle serait en vacances et du coup chez moi pendant que les locataires seraient là.
Bref, ça a été un casse tête chinois pour tout organiser, mais on y est arrivé.

Une fois que nos deux agendas étaient bookés, que tout était sous contrôle, j'ai naturellement commencé à palpiter.
Alors, pour remettre les choses dans leur contexte, on ne peut vraiment pas dire de moi que je sois de nature anxieuse.
Je reçois un courrier d'huissiers parce qu'ils vont saisir tous mes biens parce que je n'ai pas payé une amende de contravention... Même pas peur.
J'ai un truc de boulot hyper important à remettre et je ne suis pas du tout prête.
Je dors comme un bébé.
Le taxi a une heure de retard et arrive au moment où on doit enregistrer les bagages...
Je ris presque...
(Vous noterez le presque.)
Bref, je ne suis pas de nature stressée.

Mais alors là, avec cette location, c'est la panique.
En plus du fait qu'il faut que la maison soit hyper propre et rangée et accueillante et chaleureuse et tout ce qu'il s'en suit, 
(J'ai quand même acheté des nouveaux draps et des nouvelles serviettes de bain!!!!!)
mon esprit malade a commencé à tourner en boucle autour de mots tels que:
Cambriolage, organisation terroriste, faire exploser une bombe depuis mon jardin, organisation d'un festival de heavy metal dans ma salle à manger, démontage de la maison brique par brique et j'en passe et des meilleurs.
(Je te rassure, ça ne m'empêche toujours pas de dormir. Mais en même temps, je me couche, je dors quoi qu'il advienne donc....)
Bref, je palpite.
Et tout ça sans parler du boulot, des dernières commandes à honorer
(Merci Mesdames!!!!)
et du dernier patron de l'été à mettre en ligne in extremis parce que bon, on ne sait jamais, tout le monde n'est pas en vacances après tout!!!





Et donc, ce nouveau patron c'est quoi?
(Non, parce que tu es mignonne avec tes angoisses mais franchement, on s'en fout!)
Et bien, je crois bien que c'est un de mes modèles préférés de cette année avec Volt et Mésange.
Il s'agit d'une blouse
(Ou robe mais ça vous le verrez plus bas)
avec un volant inversé aux manches.
Je trouve que ça lui donne un côté ludique et chic à la fois.
Dois-je préciser que ce modèle est presque aussi facile à réaliser que Mésange?
Bref, une blouse qui en jette sans trop se fouler?
Que demande le peuple!!!!
(Un festival de Heavy Metal dans son salon peut être?)

Donc il y a trois version pour ce patron.
La blouse classique avec grands volants que vous voyez ci-dessus.




La même avec des volants plus courts et une basque.
Mais rien ne t'empêche de lui coller des grands volants hein!!!
Ou de ne pas lui faire de basque et de lui mettre des petits volants.







Et puis la version robe, parce que tant qu'à se faire dévaliser, autant y aller à fond!!!!!





Bref, j'espère que ce modèle vous plaira, que vous passez de bonnes vacances 
(ou pas... Désolée pour vous!)
et je vous dis à bientôt si mes nerfs ont tenu jusque là.
Le patron est disponible dans la boutique ici et comme d'habitude, un pas à pas en images est à votre disposition ici.
Je vous embrasse!!!!

jeudi 4 juillet 2019

Eddy



Vous l'aviez déjà aperçue ici, voilà donc Eddy, la robe d'été facile à vivre.
Elle peut aussi bien prendre des allures casual que plus élégante selon le tissu que vous lui choisirez.



Ici elle a été réalisée en wax pour un côté graphique rehaussé par un biais au col contrastant.
Mais elle peut très fonctionner en coton, en double gaze, en voile de coton.
Je l'ai tentée en viscose et je n'ai pas trouvé le résultat parfait donc préférez un tissu qui a un peu de tenue.



En ce qui concerne sa confection, Eddy est plutôt facile à coudre et se coud vite.
Des poches sont incluses dans les coutures de côté pour un maximum de confort.





Voilà, j'espère que ce modèle vous plaira.
Le patron est disponible dans la boutique et ici et un pas à pas est visualisable là.
Bonne journée!!!


lundi 1 juillet 2019

François le français


Dans quelques jours sera donné en grande pompes le signal de départ du Tour de France qui démarrera à Bruxelles.
Bon, là quand même il faut qu'on m'explique car même si ma ville accueille un grand nombre de nos voisins, que je sache elle n'est toujours pas en France.

De toute façon je n'en ai cure du vélo, la seule choses que je sais c'est que je ne me trouverai pas dans les parages à l'instant "T".
Plutôt mourir.








Par contre j'arborerai peut être cette petite blouse mi cocarde, mi flamenco mais délicieusement lignée aux couleurs de ce pays que j'aime tant.



Elle est disponible à la confection en m'envoyant un petit mail via le formulaire de contact à votre droite et pour plus de détails c'est ici que ça se passe.
Je vous embrasse.


vendredi 14 juin 2019

Mésange


Après mon teasing de fou sur Instagram, voilà enfin celui que je vous promets depuis quelques jours.

Je suis particulièrement contente de ce patron
(Hé!Ho! On a les fleurs qu'on se lance hein!)
parce qu'il est très simple à coudre pour un effet pas du tout simpliste.
Et puis du coup, je l'ai imaginé dans 4 versions différentes.
(J'ai déjà une version robe en tête d'ailleurs...)





Ici la première version toute simple, parfaite pour tous les jours et réalisée dans la merveilleuse double gaze Atelier Brunette qu'on ne présente plus.
C'est aussi la version la plus simple et la plus rapide à coudre.


Pour la deuxième version, j'ai choisi une viscose un peu lourde crème.
Je ne voulais pas risquer la transparence.
Su ce modèle on a une basque, mais surtout un joli décolleté dans le dos.







La troisième version est réalisée en coton pour un effet un peu plus structuré.
Il s'agit du premier modèle mais agrémenté d'une basque.
Parfait si on a pas envie de sortir le grand jeu mais qu'on a envie d'un petit top pas trop simplet.





La dernière version a été réalisée dans une viscose imprimée très très légère pour un effet seconde peau.
Pas de basques cette fois, mais quand même ce joli décolleté au dos.
Cette version est parfaite pour les grosses chaleurs qui ne sauraient tarder.
(Il faut garder espoir!)



Voilà. J'ai hâte de lire vos retours et de voir vos premières réalisations.
Le patron est disponible ici et comme toujours un pas à pas est à consulter là.
J'espère que le top Mésange vous plaira.
Je vous souhaite un merveilleux week-end!