lundi 27 septembre 2021

Quand l'automne pointe le bout de son nez

 


Hé coucou!
Ca fait un petit temps que je ne suis plus passée par ici, rapport au fait que je me ballade plutôt par là en ce moment et comme dirait Nino:

"Flemme d'écrire deux fois la même chose."
Non, parce que dire "J'ai la flemme" c'est déjà beaucoup trop crevant tu comprends...


Et puis parfois je me demande si il y a encore des lecteurs pour ce blog à part ma maman et ma tante...
Coucou Maman! Coucou Martine!
Mais bon, j'aime bien écrire et c'est un peu la genèse de mon histoire ce blog alors je ne le lâche pas.


Hier, dimanche j'avais invité quelques amis pour le goûter. 
Quand je dis des amis, c'est évidemment affublés de leur progéniture hein, sinon j'aurais plutôt fait un apéro.
Le soleil s'est levé vers 16h, c'était chouette.
On était dehors, les enfants se sont bâfrés de sucreries en tout genre.
La plus petite a deux ans et les plus grands 13 ans.
C'était drôle de voir zoner dans le fond du jardin les presque ados, de voir grimper aux arbres en hurlant ceux du milieu et de regarder la petite dernière obnubilée par tous ces grands qu'elle deviendra elle aussi un jour.
Pendant ce temps, nous on avait la paix, le goûter s'est transformé en apèro on était bien, il faisait doux.


Et puis bim! Ce matin lundi l'été était partit et j'ai rallumé le chauffage.
La claque!
J'ai trouvé qu'il y avait plus de feuilles mortes que la veille dans le jardin et que clairement il était temps de ressortir les pulls et le mix soupe.





J'avais cousu cette robe la semaine passée pour moi parce que c'est clairement le genre de modèle que j'adore porter et qui manque à ma garde robe.
Une robe confortable (la ceinture est élastiquée) avec des poches, des manches longues et un tissu coloré mais facile à associer avec tout un tas d'autres couleurs.
Et puis je l'ai éssayée et je trouvais qu'elle était tellement chouette que je me suis dis que je n'allais pas seulement la garder pour moi.
Alors voilà, elle s'appelle Ania et elle est disponible à la confection ici.


J'espère qu'elle vous plaira.

Je vous embrasse!


mardi 6 juillet 2021

La boutique

 

mercredi 19 mai 2021

Petite vie

 


Lundi j'avais rendez-vous pour aller me faire vacciner.
(Oui, à Bruxelles tu peux te faire vacciner dès l'âge de 41 ans et oui! J'ai plus de 41 ans!!!!!)
J'y suis allé comme une fleur, pleine de confiance et surtout avec l'envie d'en découdre avec cette période qui commence sérieusement à me gaver!


Alors, je me dois de rétablir la vérité vraie sur cette affaire.
Tu te rappelles du sketch de Florence Foresti sur l'accouchement?
(Si tu es la seule personne au monde à ne pas l'avoir vu, il est )
Et ben, le vaccin, c'est un peu pareil, il semblerait qu'il y a des trucs qu'on omet de te dire...

Donc, pratiquement, je suis arrivée à mon rendez-vous, j'ai attendu une demi seconde, un docteur charmant m'a vaccinée et puis salut, ciao!

Moi, je rentre à la maison, même pas j'ai senti l'aiguille et je me dis: "Voilà une bonne chose de faite, au boulot!"
Si j'avais su, j'aurais peut être priorisé mon travail différemment...
Rapport au fait que j'avais prévu de la compta.


Bref, la journée se passe très bien, 
(enfin autant que faire se peut hein, je rappelle que j'ai fait ma compta toute la journée!)
et puis la fin de journée arrive et je commence à avoir un peu mal au bras et un coup de mou carabiné.
Je me dis que c'est normal, que je vais aller me coucher tôt et que demain il n'y paraitra plus.
HA!HA!HA!HA!HA!
L'innocente! Elle est mignonne!
Quelques heures plus tard, mon bras était aussi douloureux que si Mike Tyson avait décidé de s'entrainer dessus et j'ai passé la nuit comme si j'avais une grosse grosse gueule de bois sauf que je te rappelle que j'avais pas vraiment dansé sur les tables la veilles!
On rajoute à ça Luce qui débarque à 2h du mat parce qu'elle à fait un cauchemar et je te jure que j'étais à deux doigts de me pendre!


Le lendemain, pareil. Pas moyen de m'extraire de mon lit et j'ai cru que j'avais définitivement perdu l'usage de mon bras.
Alors bon, j'aurais préféré qu'on me prévienne parce que au lieu de faire de la compta, j'aurais été coudre à l'atelier histoire d'honorer tant bien que mal mes commandes.
Parce que c'est pas comme si le mois de mai était le mois des disponibilités au travail rapport au fait que tu as des weekends de quatre jours toutes les semaines ou presque et qui dit weekend de quatre jours dit enfants dans les pattes et qui dit enfants dans les pattes dit pas de travail!!!


Bien entendu, tout ça semble pourtant logique.
Autant lors d'un accouchement ça semble évident que faire passer un truc de trois kilos par un petit trou peut potentiellement être douloureux, te prendre un corps étranger dans le bras va obliger ton organisme à se défendre et du coup à être un peu flagada.
(Flagada!!! Terme trop peu utilisé à mon sens:))

Mais moi, je suis un peu concon et donc si j'avais su, j'aurais choisi un vendredi de long weekend pour me faire piquer! Long weekend que j'aurais passé au lit en exagérant les effets secondaires et en laissant le papa des enfants s'en occuper pendant que je matais des séries discrétos!!!!
Donc mesdames, écoutez les conseils de Tata Dédé, faites-vous vacciner en fin de semaine!


Et sinon, ces photos ont été prises alors que j'étais encore fraiche et en possession de mon bras gauche.
Et cette blouse en coton merveilleux est à retrouver dans la boutique ici.
J'espère que vous allez bien et je vous embrasse!

lundi 15 mars 2021

Tête de noeud

           


Je vous avoue que j'ai hésité avec "La fête à Noeud Noeud", mais bon toi-même tu sais... La vie est faite de choix cornéliens extrêmement douloureux et difficiles à faire!

Tout comme celui de couper dans ce tissu qui est une pure merveille et dont je n'ai que très peu de métrage.
Un voile de coton, imprimé à la main, avec des couleurs qui vont divinement ensemble et pour former un motif en biais.
Bref, dire que je l'aime serait un euphémisme...








Donc, on a une blouse vitaminée extrêmement confortable et dont le principe de fermeture réside dans ce col noué.
Une sorte de lavallière mais un peu moins Chasse, pêche et tradition si tu vois ce que je veux dire.

Pour le moment il fait encore un peu frisquet mais elle passe très bien sous un petit pull à col rond qui permettra de faire dépasser le noeud et à l'arrivée des beaux jours elle sera parfaite avec une jupe longue ou un jeans et des sandales en cuir naturel.




Elle est donc disponible à la confection ici et seulement en trois exemplaires.
J'espère qu'elle vous plaira.

Je vous embrasse.


mardi 5 janvier 2021

Arc-en-ciel, paillettes et licornes, la base quoi...


Hé!!! Salut les gens!
Ca faisait un petit temps que je n'étais pas venue ici mais je me suis faite sermonner par ma maman qui semble apprécier mes petites histoires.
Et ce que maman veut... (coucou maman!!!!)
Toi-même tu sais.

Donc, pour ce premier post de 2021 je vais commencer poliment par vous souhaiter une bonne année en espérant qu'elle soit meilleure que la précédente, qu'elle soit pleine d'amis, de famille, de restos, de cinoches, de spectacles et de fêtes en tous genres!



Je disais à ma soeur l'autre jour que moi mon rêve ce serait d'être accoudée au bar avec des amis, tard le soir avec de la musique trop forte et trop de gens et de me faire bousculer par un type ou une fille un peu éméché(e) qui renverserait sa bière sur moi en se confondant en excuses.
Je ne serais même pas fâchée et tu sais quoi?
Je lui paierai même une autre bière!

Ce serait la vraie vie, on serait plein on croiserait des gens qu'on a plus vus depuis cent ans, on rencontrerait des inconnus qui deviendraient peut être des amis, on se promènerait sans peur de l'autre, librement et pleins d'insouciance.

Bon, si accessoirement je peux gagner 100000000 au Lotto ça me va aussi, mais comme je ne joue pas, il y a peu de chances que ça marche.



En attendant donc de me faire asperger de bière, 
(je me rends compte en l'écrivant que c'est quand même un peu bizarre comme souhait....)
je vais me vêtir d'arc-en-ciel, de paillettes et de licornes.
Régresser gentiment et tenter de retrouver la joie et la sautillance de ma fille.

Tu as déjà remarqué que les petites filles sautillent tout le temps?
Pour aller à l'école, aller se brosser les dents, chercher un verre dans l'armoire, aller faire caca...
C'est incroyable et particulièrement réjouissant à regarder je trouve.




Donc, pour cette première création de l'année, j'ai paré ma manche d'un arc-en-ciel et par les temps qui courent, avoir un arc-en-ciel dans sa manche n'est pas totalement inutile crois-moi.

Elle est disponible à la confection ici et j'espère qu'elle vous fera autant sourire que moi.



Je vous embrasse!



 

mardi 27 octobre 2020

Pollux



On ne peut pas dire que la période soit particulièrement réjouissante en ce moment.
Pour ma part je m'attends à me retrouver coincée à nouveau avec mari et enfants à la maison dans de peu de temps.
Et franchement, je les aime bien hein, mais on s'est déjà beaucoup vus ces derniers temps... Et puis ma maison aussi je l'ai pas mal vue.

J'en suis à me dire que pour cette deuxième vague, on devrait échanger de maison (et de famille... Oups!) avec des amis histoire qu'il y ai un peu de dépaysement.



Du coup je ne sais pas si c'est mon grand âge, l'automne ou la morosité ambiante (Ou les trois!) mais je n'ai envie de porter que des pièces qui m'amusent, me font sourire, dans lesquelles je me sens bien et surtout avec de jolies couleurs.




Voilà donc le petit dernier tombé de ma machine et franchement il coche toutes les cases!
(D'ailleurs la vraie couleur du tissu est celle ci-dessus.)
En coton un peu épais, chaud, confortable, lumineux et puis cette collerette me met en joie.
En plus elle passe crème sous un pull plus chaud et c'est super joli.

Donc période nulle, saison nulle mais au moins pull funky!

On a que le bien qu'on se fait ma bonne dame!

                                                                


Pollux est donc disponible à la confection et vous pouvez le retrouver dans la boutique ici.
Quant au tissu, pour les couturières il est également à vendre et il est là.
Allez je vous laisse, il faut que je prépare les Teams de Nino qui n'a déjà plus cours cette semaine rapport à l'hécatombe des enseignants de son école.
Olé!

Je vous embrasse et j'espère que vous allez bien!!!!
Bisous.