lundi 21 octobre 2019

Val (le patron)


Vous l'avez déjà vue en velours ici ou en éponge stretch , la voilà en viscose et spandex dans un esprit plus léger.

Ce patron en plus d'être très facile à coudre peut prendre différents aspects selon les matières utilisées.
Tantôt plutôt comme un top comme aujourd'hui, ou comme un sweat ou encore un pull.
Tantôt décontracté, tantôt chic et élégant.

Bref, un patron à décliner à l'envie.

C'est un modèle qui a été imaginé pour des tissus stretch, je déconseille donc les tissus tissés.
Il n'y a pas de pinces pour la poitrine donc vous risquez de vous sentir un peu à l'étroit.
Il est disponible du S au XXXL.








Vous pouvez retrouver Val dans la boutique ici.
Je vous embrasse!



lundi 14 octobre 2019

Hier



Samedi soir, pour la première fois Billie a passé la nuit à la maison.
L'homme m'entendant accepter de la garder a directement pris ses dispositions pour découcher et aller dormir chez mon frère.
Vraisemblablement il garde quelques séquelles des nuits infâmes du Luçon...

Bref, moi, j'étais trop contente de l'avoir pour moi toute seule et les enfants aussi.

Bon, le couché n'a posé aucun problème, la nuit non plus, par contre le réveil à 5h32 ça pique un peu quand même!
Sans compter qu'entendant un peu de bruit Billie et moi avons été rejointes à 6h par Luce en pleine forme et trop contente de voir que malgré la nuit noire dehors il y avait déjà de l'animation dans la maison.

On a biberonné, on a joué, fait une petite sieste et remis le petit être à ses parents présentant eux une fraicheur toute relative vers 11h...

S'en est suivi l'arrivée de mon père les bras chargés de victuailles diverses et variées et bim on était déjà 8 à table.
La journée a continué comme ça entre rires et fatigue jusqu'à ce qu'on percute qu'il faisait meilleur dehors qu'à l'intérieur.
On est sortis, mon beau frère a proposé de lancer un barbeque, les copains de Nino ont débarqué, Luce a changé de robe trois fois et vraisemblablement attirés par ce léger brouhaha, mon frère et sa copine ont débarqué.
C'était bien, c'était facile, c'était drôle, c'était la famille quoi!



Et puis sinon, je suis tombée l'autre jour sur ce tissu en éponge au motif improbable et je l'ai embarqué.
Je me suis d'abord dit qu'il était trop, que j'allais le garder pour moi et puis je me suis cousue la blouse Val que vous avez déjà aperçue ici et là j'ai vraiment eu un gros crush.

Portée hier pour la première fois, elle m'a directement été commandée par ma soeur et ma belle soeur.
Mon père plutôt très british du look l'a même trouvée jolie, c'est pour dire.
Je me suis donc dis qu'a vous aussi elle allait peut être plaire....

Extrêmement confortable et au peps communicatif donc, elle t'habille en un rien de temps et en plus donne une bonne mine étonnante.
Et puis bon, l'éponge quoi!
On est jamais contre une petite régression:)






Val est donc disponible à la confection et pour plus de détails, c'est ici.
Je vous embrasse et vous souhaite une bonne journée!


mercredi 9 octobre 2019

Comme les couvre lit de nos grand mères


C'est tout de suite ce que m'a évoqué ce tissu quand je l'ai vu.
Ces lourds couvre lit en coton blanc et aux jolis reliefs.
J'en ai d'ailleurs un sur mon lit que j'adore mais qui est tellement vieux qu'il commence tout doucement à partir en lambeaux.
Au pire, je m'en ferai un manteau.






Enfin bref, il n'est pas vraiment question de manteau mais bien d'un sweat.
C'est très rare que je couse du jersey, ce n'est pas ma matière de prédilection mais là, comment résister?
Je me suis beaucoup amusée à élaborer ce col en bord côte bien contrastant pour donner un côté graphique au modèle qui aurait été selon moi un brin trop romantique sans.

Voilà donc un modèle très facile à porter et chaud qui plus est.
Porté toute la fin de journée hier alors qu'on frôlait royalement les 15° et pas un frisson à l'horizon.






Le sweat Boutis est donc à retrouver à la confection ici.
Si vous souhaitez le commander avec des manches plus classiques, il n'y a bien entendu pas de problème.
J'espère qu'il vous plaira.

Je vous embrasse!






vendredi 4 octobre 2019

Suzy (le patron)



Aujourd'hui je vous présente Suzy qui vous a énormément plu quand je l'ai sortie à la confection.

C'est un modèle qui n'a rien de révolutionnaire, mais qui permet beaucoup d'associations de tissus.
Pour le moment je ne l'ai réalisée qu'avec des lignes et des fleurs, mais tout est possible.
De la dentelle pour l'empiècement, des carreaux de tailles et de couleurs différentes, des unis, bref, vous l'aurez compris une infinité de possibilités s'offre à vous et voilà aussi un modèle qui permet l'utilisation de vos chutes préférées.




En terme de détails et de finitions, vous pouvez là aussi vous amuser.
Faire contraster la patte de boutonnage et le biais de col avec le reste du vêtement, utiliser ou non un passepoil pour délimiter les empiècements du reste de la blouse.

En ce qui concerne le montage, rien de très compliqué. 
Un peu de fronces mais ça vous commencez à me connaitre, il est très rare que je n'en mette pas et puis c'est tout.
La seule vraie difficulté à mon sens est le montage des pattes indéchirables aux poignets et encore, une fois qu'on a compris, c'est en fait très facile.







J'espère que vous aimerez ce modèle assez facile à réaliser et qu'il vous donnera envie d'essayer des associations inattendues.
La patron de Suzy est donc disponible dans la boutique ici et le pas à pas se trouve là.

Je vous souhaite un bon weekend!

mardi 24 septembre 2019

L'autonomie


Cette année Nino aura 11 ans et sa professeure nous a bien expliqué que cette année était celle de l'autonomie.

Alors tu vois, c'est assez marrant parce que chez Nino l'autonomie semble très ciblée.

Aller rejoindre ses copains à vélo le weekend pour au choix:
Aller jouer au foot
Continuer la cabane dans les bois
Aller à la foire
Aller dormir chez l'un puis finalement non, chez l'autre et puis tout compte fait "Ca t'ennuie maman si Val et Ly viennent dormir à la maison?"
Faire du camping dans le jardin de la maman de Ly
Et j'en passe...
Là, étrangement l'autonomie fonctionne très très bien.

Par contre pour au choix:
Faire ses devoirs
Vérifier si il y a des choses à apporter à l'école pour le lundi avant le dimanche 20h
Trouver son porte feuille et sa clé
Ranger ses affaires inévitablement éparpillées au gré de ses allées et venues dans la maison
Fermer à clé le hangar à vélo et surtout ne pas oublier son anti vol!
Et j'en passe...
Vous avez dit quoi déjà?
Auto quoi?

Bon, tu me diras les copains c'est la vie, le vélo c'est la liberté et le reste ne sont que pures futilités bassement terre à terre et ma foi, tu n'aurais pas tort, mais si un jour une seul je pouvais arrêter de ramasser ses affaires partout, je pense que c'est moi qui aurais gagné ma liberté!!!





Bon, à part ça, vous noterez que j'ai écris deux articles en deux jours et ça ce n'est pas rien.

J'étais hier à mon atelier ou je devais m'activer sur quelques commandes, mais était devant mes yeux ce merveilleux lin lavé ligné trouvé la semaine passée.
J'aurais pu me concentrer sur les choses à faire, mais étonnement ça m'amusait moins.
(Coucou Nino!!!)
Et puis tout à coup j'ai aperçu dépassant de mon armoire à tissus ce coupon de coton ancien dégoté il y a des lustres sans doute au marché aux puces et là on m'a définitivement perdue quant à ma to do list.

Quelques heures et donc vous l'aurez compris du travail en retard plus tard, cette blouse est tombée de ma machine et mon Dieu que j'aime cette association de tissus.
J'avoue que c'est la première fois que je couds du lin lavé et je comprends maintenant pourquoi tout le monde ne jure que par ça!
C'est fantastique cette matière.
Souple mais avec un beau tombé, doux mais avec un léger aspect brut, j'adore!!!

Pour les détails de la blouse, j'avais envie de quelque chose de très simple et de jolis détails.
Un empiècement et quelques toutes petites fronces sur le devant et le dos.
Il y en a très peu afin que le modèle ne soit pas trop ample et que celles qui ont de la poitrine ne se retrouvent pas avec un buste qui a décuplé de volume.
Juste ce qu'il faut.
Des manches ballon, un joli passepoil bois de rose et des boutons en nacre.





Cette blouse est donc à retrouver à la confection ici.
Je vous laisse, j'ai comme qui dirait un peu de travail!
Je vous embrasse.


lundi 23 septembre 2019

Ce n'est pas parce que l'été est fini...


... Qu'on va se laisser abattre.
Si?

Bon, je te le concède, rien de très réjouissant ne nous attend, mais moi en fait j'aime bien l'automne, sa lumière, ses couleurs et le fait de pouvoir ressortir les pulls et manteaux de demi saison.
J'adore les manteaux de demi saison, ce sont mes préférés.
Pas trop épais mais chauds juste ce qu'il faut.

Alors quand je suis tombée sur ce velours stretch un jour ou il faisait plutôt 26° que 17°, je m'y suis vue en automne.






J'avais envie d'un montage de manches un peu différent, d'ampleur et de jolis volumes.
J'avais envie d'un côté un peu kitch, Sue Ellen like, j'avais envie d'une couleur versatile et changeante, j'avais envie de douceur.




A porter comme une blouse ou un sweat, version grand soir ou plutôt casual.

Bref, salut l'automne, tu ne me fais pas peur.







Cette pièce s'appelle Val, rapport à mon amie Valérie à laquelle j'ai tout de suite pensé en la cousant et elle est disponible à la confection.

Pour plus de détails rendez-vous ici.

Je vous embrasse!