vendredi 6 décembre 2019

Décembre


Je te fais un rapide topo.
En décembre, Nino est né le 4, Saint Nicolas débarque le 6 et le grand barbu le 24.
J'ai bien essayé de dire à Nino de faire comme si il était né en avril, mais ça n'a pas eu l'air de l'intéresser.
Du coups, faut quand même avoir deux trois idées pour contenter l'héritier.
Sans parler des gens qui t'appèlent pour savoir ce qu'il voudrait comme cadeau!
Bon, ceux-là c'est vite fait, je leur dit de passer leur chemin et de se débrouiller, je ne sais même pas encore ce que moi je pourrai lui offrir.

Alors, à l'heure ou j'écris, l'anniversaire et Saint Nicolas c'est fait.
On a tout donné!
Par contre j'espère avoir deux trois fulgurances qui vont me traverser l'esprit pour Noël parce que là franchement, je sèche!
Si vous avez des idées de génie pour un garçon de 11 ans, partagez plutôt deux fois qu'une, je vous en serai très reconnaissante.





Et puis sinon, entre deux magasins de jouets j'ai quand même encore un peu le temps de coudre.
J'avais cette viscose démente depuis quelques mois sans réussir à me décider quel sort lui réserver.
Ca a été une évidence quand j'ai trouvé ce ruban jour échelle échelle en coton noir.
Cette blouse, je l'adore.
Elle est très facile à associer et le tissu est d'une douceur incroyable!
Et puis elle m'a valu beaucoup de compliments la première fois que je l'ai portée et ça en général c'est bon signe.


 

Elle est disponible à la confection ici.
Il va de soi que si vous voulez une modification quelconque c'est tout à fait possible.
Il suffit de m'envoyer un petit mail via le formulaire de contact.



Bon week-end!

vendredi 29 novembre 2019

Les dentelles de mamie



Il y a des années j'ai acheté ces dentelles à une petite mamie.
Je les ai gardées comme beaucoup de choses d'ailleurs tels des trésors en attendant de leur trouver le projet adapté et qui les mettrait en valeur.
J'ouvrais leur boite de temps en temps pour voir si une idée fulgurante allait jaillir et puis je la refermais en me disant que leur heure n'était pas encore arrivée.

Tu me diras que ce n'est pas trop de saison le blanc et et la dentelle, et que le printemps aurait peut être été plus judicieux, mais les pauvres, elles attendent sagement depuis tellement longtemps et je suis tellement contente du résultat qu'il fallait que je le partage.



Vous aurez peut être reconnu la forme de la blouse Suzy que vous aviez tant aimée et qui elle aussi était un mix d'ancien et de nouveau.
A croire qu'il y a quelque chose de nostalgique avec cette blouse...




Voilà, Suzy version dentelle est donc disponible à la confection.
Printemps ou hivers, j'espère qu'elle vous plaira.
J'ai basculé la boutique des vêtements ici, c'est plus simple je trouve.
Je vous embrasse et vous souhaite un bon weekend!


jeudi 21 novembre 2019

Il faut que ça brille!


On est bien d'accord, dehors il fait un froid de gueux, et novembre et son lot de jours plus courts les uns que les autres est déjà bien entamé.
Donc, à part se suicider à la raclette, l'autre potentielle alternative pourrait bien être la paillette.
Qui tu le noteras n'est absolument pas incompatible avec la raclette.
Que du contraire!







Je suis tombée sur ce sweat en coton marine et paillettes l'autre jour et ma foi, après m'avoir fait les yeux doux deux secondes, je l'avais embarqué.
Un petit tour chez mon fournisseur de bord côte plus tard, j'avais trouvé le mariage parfait.

J'ai longuement hésité à refaire le sweat Boutis dans cette matière et puis non, j'avais envie de tester un truc.

Vous vous rappelez de la blouse Tangerine sortie cet été?
Depuis le début je me dis qu'elle doit être pas mal aussi en sweat.
J'ai donc fait quelques modifications afin d'ajuster tout ça et je suis ma foi très contente du résultat.
Pour les couturières qui voudraient tenter ce modèle, j'explique les modifications apportées dans une storie que je mettrai à la une sur mon compte Instagram.

Et puis pour celles qui ne cousent pas mais qui veulent mettre de la paillette dans leur mois de novembre, le sweat est disponible à la confection et tous les détails sont ici.



Je vous souhaite un excellent weekend et je vous embrasse!





mercredi 20 novembre 2019

Aramis



C'est la loooooooongue histoire d'un chemisier que je m'en vais vous narrer.

Tout à commencé comme toujours par une envie.
Celle d'un mancheron surpiqué.
Jusque là, rien de bien compliqué.
Et puis la quête du tissu idéal et là encore j'ai trouvé assez facilement.
C'est maintenant que l'arrachage de cheveux commence.

Je patronne une première manche et lance le prototype.
Le résultat est sympa mais sans plus.
Je dors dessus et je repatronne une nouvelle manche certaine de mon coup.
Le résultat est absolument abominable!!!

Pour corser le tout, je suis a une semaine de mes règles et alors je ne sais pas chez vous, mais chez moi la semaine qui précède leur arrivée, c'est le carnage.
Je suis une moins que rien, tout ce que je fais est mauvais, plus rien n'a de sens, je remets tout en question et si tu as le malheurs de m'adresser la parole particulièrement si tu es l'homme qui vit avec moi, ne t'attend pas à recevoir une réponse et encore moins sympathique mais plutôt un grognement voir un aboiement.
Bref, cette semaine là, c'est l'enfer!

Donc, bonne à rien et d'une humeur de chien je m'attaque à mon troisième prototype qui ne trouve pas plus grâce à mes yeux que les deux premiers.

Entre temps, une semaine est passée, mes règles sont arrivées et comme chaque mois, la lumière au bout du tunnel est arrivée.
(C'est particulièrement agaçant ce truc je dois dire!!!!)

J'ai patronné une quatrième manche, trouvé ce merveilleux ruban doré que j'avais complètement oublié et le miracle fut.




Ce qui est aberrant c'est que je voulais quelque chose de très simple et comme souvent pour les choses simples, il faut que les proportions soient parfaites.

Laissez moi donc vous présenter Aramis.
Je ne sais pas pourquoi, mais en la portant pour la première fois elle m'a fait penser aux chemises des mousquetaires.
En vrai elles ne ressemblaient pas du tout à ça et étaient encore moins noires, mais voilà.

Aramis est en lin et viscose et ça pour moi c'est un peu le graal.
La fluidité de la viscose mais avec un beau tombé lourd.
Elle est donc toute simple mais avec de jolis détails qui font la différence.






Et puis ce ruban doré, est ce qu'il n'est pas merveilleux?




Elle est disponible à la confection ici.
Je vous laisse, j'ai une semaine de retard à rattraper.
Je vous embrasse!

jeudi 7 novembre 2019

Johnny







Johnny c'est le petit nom de ce nouveau pantalon.
Dans sa version bariolée je lui trouvais des petits airs de feu Johnny Clegg...


Bon, je te l'accorde, il faut le dire vite mais bon, tu vois l'idée.

Donc, Johnny, c'est le pantalon le plus confortable qu'il m'ai été donné de porter.
Et ouais... Rien que ça.

Taille mi haute, mais pas trop, large aux hanches et légèrement resserré dans le bas.
Des poches sur le devant et au dos.

Et ce qui est chouette avec Johnny c'est que selon ce que tu voudras bien lui attribuer comme tissu, le rendu sera tout à fait différent.

Ci-dessus la version "Viens ce soir on sort, je mets mon pantalon de lumière!" et plus bas la version " Viens on se les gèle, allons acheter du fromage pour faire une raclette!"
J'ai également une version jeans brut qui est coupée mais pas encore cousue.






Donc ici en velours à grosses côtes écru.
Cela dit, la version velours fonctionne aussi très bien avec des boots mais j'ai toujours beaucoup de mal à quitter mes baskets...





Donc, le patron est en ligne et dois-je préciser que le niveau est facile.
Je vous ai préparé un pas à pas hyper détaillé pour la pose de la braguette qui je le sais en rebute certaines, mais franchement, ça n'a rien de compliqué.

Le patron est donc disponible dans la boutique ici mais la version velours est également disponible à la confection.
Pour plus de détails c'est ici.
Je vous souhaite un excellent weekend!!!







lundi 28 octobre 2019

Le temps qui passe.


Plus le temps passe, plus j'aime porter de la couleur.
Plus le temps passe et moins le regard des autres m'importe.
Plus le temps passe et plus j'aime m'habiller.
Plus le temps passe et plus j'ai envie d'expérimenter.



Alors on ne va pas se mentir hein, restons bien calmes.
Plus le temps passe et plus je suis fatiguée.
Plus le temps passe et plus ma tête dans le miroir le matin me semble sortir d'une essoreuse.
Plus le temps passe et plus mon corps change.
Plus le temps passe et plus les lendemains de fête sont douloureux.

Mais en réalité, j'aime bien voir le temps passer, j'aime bien voir les choses changer ou au contraire, celles qui ne changent pas et qui perdurent vaille que vaille.
J'adore voir mes enfants grandir et évoluer, j'aime ma relation avec leur papa qui stabilise tout ça mais qui malgré 16 ans derrière nous continue quand même à me surprendre.

En fait, je crois que je suis quelqu'un du moment présent.
Je ne suis pas nostalgique pour un sou et j'ai toujours beaucoup de mal à me projeter dans l'avenir.
Planifier des vacances est pour moi une terrible angoisse par exemple.
(La folle!)

Je ne sais pas trop pourquoi je raconte tout ça, juste comme ça, pour moi peut être...





Ce chemisier aux milles couleurs et à l'imprimé merveilleux est à retrouver à la confection ici.
Je vous embrasse.