jeudi 14 février 2019

Et puis en un coup ça grandit de partout


Luce du haut de ses quatre ans et demi nous fait en ce moment une petite poussée dans tous les sens du terme.
Bon, déjà elle a pris dix centimètres en 2 jours ou presque ce qui fait qu'elle a une petite dégaine vestimentaire en ce moment pas piquée des hannetons.
Et puis sa voix aussi est en train de changer et de devenir plus rauque.
Bon, pour la voix j'attends un peu, on ne sait jamais que ce soit les signes avant coureur d'une bonne petite bronchite ou laryngite dont elle a le secret.

Et puis, elle s'autonomise plus mais surtout elle veut inviter des copains à dormir!
On est pas encore au stade de la boum, mais presque.
En même temps je la comprend, son frère a en permanence des copains qui viennent à la maison et elle pas.
Pas que nous y soyons opposés, bien au contraire, mais il semblerait que les amis de Luce n'aiment pas trop quitter les jupons de leur mère et juste venir jouer c'est déjà compliqué mais alors dormir!
Vous n'y pensez pas ma bonne dame!

Je suis tombée l'autre jour sur la maman d'un petit garçon de sa classe avec qui elle s'entend plutôt bien et je lui ai demandé si elle pensait que c'était possible qu'on prenne son fils à la maison pour jouer et dormir.
Elle m'a répondu que oui, pas de problème, qu'il n'a pas du tout de mal à être ailleurs qu'à la maison et qu'il serait trop content.

J'ai ouvert des yeux grands comme des billes et sorti mon agenda dans la foulée pour booker un maximum de dates.
Je pense qu'elle m'a littéralement prise pour une folle.
Bref, ce soir Illan vient dormir à la maison et il y en a une qui trépigne!!!!

Et moi aussi un peu, j'avoue.
J'adore quand il y a des enfants à la maison!










Bon, à part ça, on ne va pas passer la journée à parler de ma progéniture, donc on va plutôt parler de cette nouvelle blouse Clara en imprimé fleurs et Graou que j'adore.
Alors, contrairement à la Clara initiale qui avait des manches chauve souris et un boutonnage plus bas sur l'épaule, celle-ci a des manches classiques et un boutonnage qui s'arrête du coup à l'emmanchure.
Mais à part ça, c'est tout pareil!


Toujours aussi jolie ouverte que fermée...


Et cet imprimé merveilleux, on en parle?
Mon sang n'a fait qu'un tour en le voyant, mais j'ai malheureusement vidé le rouleau donc attention, j'ai un stock très très très limité.







Clara est donc disponible à la confection ici.

Je vous souhaite un merveilleux week-end!





jeudi 31 janvier 2019

Volt le patron


Il semble que vous ayez vraiment beaucoup beaucoup aimé ce modèle présenté ici et qui est d'ailleurs Sold Out dans son tissu initial.

Alors, aujourd'hui pas de photos portées, vous m'excuserez mais je suis défigurée par un p**** de bouton de fièvre.
Oui, je fais partie de ces gens qui ont la chance extraordinaire de développer ce genre de petites choses particulièrement jolies et délicates entre trois et cinq fois par an.
Et non, je n'arrive jamais à les repousser.
Et puis de toute façon comme je le dis souvent si tu l'empêche de sortir, il reviendra encore plus énervé la fois d'après.

Je sais, je suis d'une sagesse à couper le souffle.


Revenons à nos boutons, heu, moutons...
Ha ha ha ha ha.

Donc, ce joli petit chemisier, qu'est ce que je peux vous en dire?
Son originalité réside dans le fait que le col et la patte de boutonnage ne font qu'un et qu'ils sont agrémentés d'un petit volant.

Bien entendu, si tu n'aimes pas les froufrous, tu n'es pas obligée de mettre le volant.

Je pense aussi que c'est un modèle qui peut s'adapter à plein de fantaisies.
Du passepoil sur le col comme ici, l'utilisation de coloris différents pour le col et le corps de la chemise, le jeu de lignes comme ici, le contraste de matières, bref il y a moyen de beaucoup s'amuser.






Volt est aussi copain avec plein de tissus du moment qu'ils ne sont pas trop épais.
En ce qui concerne le niveau, rien de très compliqué, une fois que le col est posé et c'est clairement la partie la plus longue de l'affaire, on a presque fini.
Bon, on est quand même sur un niveau intermédiaire, il y a du crantage, des pattes indéchirables et de la minutie, mais franchement maintenant que j'en ai une bonne dizaine à mon actif, c'est un modèle très agréable à coudre.







Donc, le patron est disponible ici, le pas à pas en images ici et pour les non couturières, il est aussi disponible à la confection dans ce merveilleux tissu bleu et blanc et vous pouvez en voir plus ici.

Voilà, je vous souhaite une excellente fin de semaine et à bientôt!




vendredi 18 janvier 2019

Volt


Comme je l'expliquais l'autre jour sur Instagram, j'ai naïvement pensé que je pouvais m'improviser électricienne...
J'avais simplement 3 appliques à poser et qui devaient être posées maintenant, tout de suite, même sans aide, c'était vital.
Pas que je n'avais rien à faire d'autre hein, entendons nous bien, mais comme je le disais, c'était vital.

Bon, j'ai commencé à percer mes trous en priant pour ne pas percer un câble mal placé, jusque là perceuse à la main, tout allait bien.

Est venu le moment de raccorder les fils, j'ai cru naïvement que lampe frontale sur la tête et tournevis en main j'allais gérer ça d'une main de maître jusqu'à ce que je fasse sauter tous les plombs sans réussir à les remettre.

Je me suis alors injuriée de tous les noms en voyant ma journée foutue à devoir trouver un électricien d'urgence qui allait me couter un pont et certainement se foutre de moi en réglant le problème en un quart de seconde.

Par chance mon frère qui habite la maison d'à côté était miraculeusement chez lui, je l'ai appelé à la rescousse.
Tout comme l'hypothétique électricien il s'est foutu de moi et a réglé le problème en un quart de seconde.

Ca ne m'a certes pas couté un pont mais j'y ai perdu un peu de ma fierté....

Tout ça pour dire que ce jour là outre le fait de placer des appliques, je devais aussi coudre des blouses Ania  et bien c'est celle -là qui est tombée de ma machine...
Rien à voir, on est d'accord.
Mais tout comme la pose d'appliques, il était vital que je couse cette blouse ce jour là plutôt que suivre le programme que je m'étais fixé.








Le tissu a un tombé merveilleux et est extrêmement agréable à porter.
Il a été lavé et passé au séchoir, et ne bouge pas d'un iota.
Et puis ces lignes, ces couleurs claires, ça change un peu.




La blouse Volt est donc disponible à la confection dans la boutique ici.
J'espère qu'elle vous plaira.
Je vous souhaite un merveilleux weekend!




lundi 14 janvier 2019

Ellis


Je cherchais un nom pour ce nouveau patron quand je me suis entendue dire "Ellis, essaye de ne pas renverser ce verre de grenadine s'il te plait!"

Ellis, c'est un peu notre troisième enfant.
Il est le fils d'amis très proches, a un an de plus que Luce et va dans la même école.
Autant vous dire que Ellis on le voit pas mal par ici.
C'est aussi l'enfant que j'emprunte à ses parents quand je veux avoir la paix avec Luce.
"Dites, vous me prêteriez Ellis pour la journée? Merci."

Parce que ces deux là quand ils sont ensemble, à par les nourrir et les hydrater, il ne faut rien faire de plus.
Ils vivent leur petite vie faite de "On disait que et autres toi tu serais et moi je serais et on ferait ci ou ça."
Ils peuvent rester des heures dans la chambre de Luce à jouer sans qu'on les entende complètement absorbés par leur petit monde.

Bref, on l'aime fort celui là et il nous le rend bien.
Toujours farfelu avec milles idées à la seconde, un franc parlé incroyable et à l'aise en toutes circonstances.
Bon, si il savait que j'ai donné son prénom à une robe, il serait furax et me ferait les gros yeux mais on ne lui dira pas pour la paix des ménages.







Et donc cette robe...
A la base je n'avais pas particulièrement prévu de sortir ce patron.
Je me suis cousue une robe pour Noël parce que j'avais envie d'une jolie tenue et que j'avais un tissu que je n'imaginais qu'en robe longue.

Et puis en fait en plus de beaucoup plaire à mes convives
(ce qui est ma foi toujours agréable...)
elle m'a beaucoup plu à moi.
Il est assez rare que je me couse des vêtements par manque de temps, et fait encore plus rare, que je les porte.
Ne cherchez pas, c'est comme ça.

Mais celle là, je l'ai portée et reportée et à l'heure ou j'écris ces lignes, je porte la verte avec un gros pull noisette par dessus et ok, des pantoufles en pilou hyper moches, mais que je sache à l'impossible nul n'est tenu...






Donc en plus d'être très agréable à porter, elle est assez simple à coudre.
La seule difficulté réside dans les boutonnières aux manches, mais franchement rien de bien compliqué.
C'est une taille haute mais pas trop ajustée histoire de quand même pouvoir bouger et se nourrir sans que ça ne craque de partout, des manches longues qui peuvent se porter retroussées mais que je couperai trois quart pour la prochaine qui sera parfaite pour le printemps et les soirées d'été.
Oui, je sais on rentre à peine dans l'hiver mais je suis une visionnaire moi Madame, je vois loin!

Voilà, Ellis nécessite 3m de tissu, une fermeture invisible et 8 boutons bottine ou plats si vous préférez, ça n'a pas d'importance.
Elle peut être cousue dans presque toutes les matières.
Le modèle vert est une viscose, le modèle de Noël un coton, mais elle fonctionnera très bien avec du crèpe, de la double gaze, un lainage pas trop épais, du wax bref, vous avez compris l'idée.






J'espère qu'elle vous donnera envie.
Le patron est à retrouver dans la boutique ici.
Et un pas à pas en images se trouve là.

Je vous souhaite une belle semaine!