lundi 24 septembre 2018

victoire


A l'heure ou j'écris ce billet, il se peut que le mur de la cuisine explose.
Les ouvriers ont commencé les travaux dans la nouvelle maison
(qui se trouve être la voisine de celle que nous habitons actuellement.
On va déménager à la brouette, ça va être idéal!)
et ma fois, ces braves garçons n'y vont pas de main morte.

Il règne donc chez moi un petit brouhaha extrêmement propice au calme, à la méditation, au travail fin bon tu vois ce que je veux dire.

J'ai été interrompue au moment ou j'écrivais ces lignes par l'entrepreneur qui avait deux, trois questions à me poser sur l'emplacement de la baignoire et du lavabo et j'ai pu admirer l'efficacité de ces messieurs.

Quand je pense que j'ai passé trois heures hier à scier deux pauvres planches de 60cm et à les coller pour faire un micro caisson dans la cuisine, je me fait vraiment pitié.
Qui plus est, le dit caisson n'est même pas encore placé, je redoute le moment de vérité qui me mettra face à ma très grande incompétence.

Bref, chacun son domaine.






Du coup, dans mon domaine justement, j'ai élaboré la semaine passée ce modèle que je vous avais montré dubitative ici.
J'ai changé de matière et abandonné le col qui alourdissait l'ensemble et ce n'est pas sans une certaine joie que cette blouse s'est peu à peu construite.


Toute simple avec ce petit twist qui fait la différence mais sans extravagance non plus.
Bref, je suis joie, je suis fierté, je suis amour.







victoire est à retrouver à la confection ici et je pense pouvoir dire pour les intéressées que le patron devrait voir le jour sous peu.

Je vous souhaite un excellent lundi, moi, je pars m'acheter des boules Quies.





1 commentaire:

  1. Bonjour superbe blouse comme tjs! Et d'où vient ce tres joli pantalon ?

    RépondreSupprimer